L’EFT

L’EFT (emotional freedom technique) est une technique d’acupressure qui permet de libérer rapidement et de manière durable des troubles tels que le stress, l’anxiété, la dépression et certaines douleurs physiques.

Il agit simultanément sur le système limbique (« cerveau émotionnel ») et sur le néo-cortex (« cerveau rationnel ») via une stimulation simple des points d’acupuncture.

Lorsque nous rencontrons une situation stressante, une partie de notre cerveau, l’amygdale, l’enregistre dans une sorte de « banque de données » du danger.
Grâce à elle, au premier signe nous remémorant cette situation, notre système nerveux activera les mécanismes de défense nous permettant ,grâce à la libération de cortisol et d’adrénaline notamment, d’avoir la réponse la plus rapide possible, en général « s’enfuir ou combattre ».

Chaque fois que nous rencontrons des similitudes avec des situations enregistrées dans l’amygdale, notre réponse se déclenche et continue d’enregistrer ces situations comme potentiellement dangereuses.
Si c’est une réponse appropriée à certains dangers (elle nous permet de ne pas nous brûler, tomber d’une grande hauteur etc..) elle ne l’est pas forcément pour tous les évènements qu’elle a enregistré et peut perturber sérieusement notre bien être.

Par exemple, si lorsque nous étions enfant une situation de conflit a pu être jugée dangereuse, à l’âge adulte nous avons développé d’autres ressources et ne sommes plus aussi vulnérables. Ainsi devrions nous être capable à l’âge adulte de gérer une situation de conflit sereinement.
Et pourtant, bon nombre d’adultes vivent un grand stress lorsque les signes du conflit surgissent : l’amygdale continue d’actionner leur mécanisme de défense alors qu’il n’est plus adapté à la situation actuelle.

L’EFT permet de déprogrammer la charge émotionnelle de l’amygdale, en associant au souvenir traumatique un message de retour au calme qui sera impulsé au cerveau via la stimulation des points d’acupuncture.
En même temps, la personne prononce des affirmations qui permettent de recadrer la mémoire (dans notre exemple : accepter ce mécanisme comme une défense du passé, intégrer le fait que le danger n’est plus là et qu’à présent d’autres ressources sont disponibles).

Il ne s’agit pas d’hypnose, ni de manipulation de souvenir, mais d’enlever simplement la charge émotionnelle douloureuse associée au souvenir. C’est pourquoi l’EFT est particulièrement efficace et reconnue pour soigner efficacement le syndrome de stress post-traumatique (SSPT).

Concrètement lors d’une séance, la personne active dans sa mémoire une situation douloureuse, tout en tapotant sur des points d’acupuncture spécifiques et en prononçant une série de phrases adaptées à sa situation. Cette méthode simple et accessible permet de diminuer significativement l’intensité d’un souvenir dés la première séance.

L’EFT a fait l’objet de nombreuses études* qui nous permettent de constater les modifications qu’une simple séance apporte à notre cerveau et à notre système nerveux.
Ainsi, on observe la réponse de zones du cerveau spécifiques en fonction des points d’acupuncture stimulés. On constate une modification de l’équilibre chimique du cerveau : une augmentation des taux d’endorphine et de sérotonine (améliorant la douleur et l’humeur), la régulation du cortisol, l’augmentation des GABA qui diminuent alors notre peur et notre anxiété.

Si ses effets sont tangibles et explicables grâce au matériel scientifique « conventionnel » occidental (IRM, EEG…), l’origine de l’EFT se trouve aussi dans la médecine chinoise pour qui il s’agit d’un rééquilibrage énergétique du corps grâce au tapotement des points d’entrée des méridiens.

Quelle que soit l’explication mécanique que l’on préfère, l’EFT a fait ses preuves et se révèle un formidable outil tant pour les enfants que pour les adultes.

* quelques études consultables sur ce site (en anglais)

**crédit photo