L’enfant intérieur expliqué simplement

11 images pour découvrir votre enfant intérieur

Et pour aller plus loin, mon article sur le sujet :

Notre enfant intérieur, c’est la part de nous qui est encore vulnérable. C’est celle qui a souffert avant que l’on apprenne à se protéger.

En grandissant, on développe des tas de mécanismes pour ne plus ressentir cette vulnérabilité, et tant mieux car si on restait entièrement vulnérable ce serait bien difficile pour nous dans ce monde. 

Mais en chemin, il se peut qu’on ait voulu tellement enfouir cet enfant vulnérable qu’on l’a oublié. On pense qu’il n’est plus là, on a l’impression qu’il est loin derrière nous dans le passé. 

En l’oubliant, on manque des occasions de découvrir quand c’est lui qui réagit. Et il va alors agir à notre insu, à travers notre ego « automatique ». C’est lui qui va nous mettre hors de nous dans certaines situations sans que l’on comprenne pourquoi, c’est lui qui va se sentir blessé quand objectivement la situation n’était pas contre nous, c’est lui qui va nous faire interpréter les propos des autres comme contre nous parfois. C’est aussi lui qui dicte nos comportements quand on ne sait plus dire non à nos enfants, quand a envie de pleurer en les voyant pleurer par exemple.

Le reconnaître, c’est aussi reconnaître ses blessures et nous offrir la chance de les panser. Développer un égo conscient, c’est observer d’un peu plus haut ce qui se joue pour faire des choix conscients. « Là c’est mon enfant intérieur qui réagit, quelle blessure est à l’origine de cette réaction ? Je peux choisir d’en prendre soin pour qu’elle ne me fasse plus réagir malgré ma volonté. Je peux choisir de faire d’autres choix, plus alignés avec qui je décide d’être aujourd’hui.  »

L’hypnose ericksonienne, l’EMDR, l’EFT, sont des thérapies brèves particulièrement efficaces dans ce domaine.

Ce travail peut se faire avec l’accompagnement d’un professionnel.

Quand on ne veut pas, ou qu’on ne peut pas s’offrir de tels services, il nous reste encore un tas d’outils pour prendre simplement (et gratuitement) soin soi-même de son enfant intérieur.

Vous en avez quelques exemples dans le diaporama ci-dessus, certains ouvrages peuvent également vous y aider. C’est le cas notamment d’un petit livre que j’affectionne : Suivre son propre chemin d’Isabelle Filliozat. On y trouve des exercices pour pas à pas soigner notre enfant intérieur.

 

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*